Atelier Philo Bourbonnois

ATELIER PHILO BOURBONNOIS
 
C’est un atelier installé à Bourbon l’Archambault où l’on travaille la philosophie.
Depuis septembre 2012, les réunions de tiennent au Château Bignon, un mardi par mois, de 20h à 22h. Merci à la municipalité pour la mise à disposition de ses locaux. La formule est la suivante : un animateur présente le sujet qu’il a choisi de traiter pendant une heure maximum, et un débat s’installe ensuite entre les participants. Les sujets sont très variés, depuis la présentation de la pensée d’un auteur, d’hier ou d’aujourd’hui, jusqu’à l’étude d’un texte, en passant par toutes les grandes questions qui traversent la philosophie. Les objectifs de cet atelier sont : découverte, réflexion, création. Les participants sont des artisans de la pensée.
 
Les réunions sont toujours ouvertes à tous, sans conditions. En effet, depuis l’origine, il a été décidé que cette association ne serait pas déclarée en tant qu’association 1901 pour qu’aucune contrainte administrative (pas de cotisation, pas d’assemblée générale, etc.), aucune structuration de pouvoir (pas de bureau, pas de président), aucune ancienneté ne vienne perturber la liberté de parole de tous et de chacun, puisque, pour tous les philosophes depuis l’antiquité grecque, il est clair que la discussion au sein de la cité est le principe même de la démocratie.
 
Cette activité philosophique est née en 1993. Dans le cadre des manifestations culturelles initiées à la forteresse des Ducs de Bourbon, Frédéric Leclercq et Patrice Collier ont l’idée d’organiser un banquet de philosophes dont les membres, à l’instar de celui de Platon, débattront d’un sujet qu’ils auront choisi ensemble, et cela en costume XIIIème siècle et en public. Ainsi, pendant 20 ans, quatre « philosophes », pas toujours les mêmes, présentent chacun leur sujet avant qu’un débat s’instaure entre eux et avec les autres personnes présentes. Voici, en vrac, quelques sujets abordés : la beauté, la création, le bonheur, l’amour, le jeu, l’autre, la justice, le regard, la main, le cœur, etc.
Après 3 années, les participants décident de rendre cette rencontre philosophique mensuelle. Cela se créait aussi à Paris sous la dénomination « café-philo », les animateurs locaux s’emparèrent donc du concept et du nom.
Ainsi, de 1996 à 2012, les réunions du café-philo se sont tenues dans presque tous les cafés de Bourbon, les deuxièmes dimanches de chaque mois, de 17h à 19h. Certains débats furent vifs, les contradictions acérées, les divergences profondes. Mais l’un des principes initiaux était le respect de la parole et des opinions d’autrui, et il a était tenu par les participants. Les rencontres du café-philo ont réuni en moyenne une douzaine de personnes, certaines séances étant moins fréquentées à cause du sujet ou de la météo, d’autres, pour les mêmes raisons, ayant réuni jusqu’à 30 personnes.
Qui sont-ils justement, ces philosophes du dimanche ? Des passionnés de philosophie, c’est-à-dire des gens qui aiment prendre du recul par rapport aux événements, vis à vis du quotidien, et qui, pour certains, s’appuient sur les idées de grands philosophes pour étayer leur point de vue ou leur démonstration. On n’a pas besoin d’être un professionnel de la philosophie pour lire et échanger, il suffit d’en avoir le désir et la volonté.
 
Patrice Collier